Des comédien·ne·s jouent des ouvrier·e·s qui jouent des comédien·ne·s. Une pièce s’écrit dans une usine de phosphore sur fond de résistance et de conflit social. Qui joue qui ? Le théâtre et le monde du travail peuvent-ils se nourrir l’un l’autre ?

Le jour où les poules sont devenues bleues

Pièce de théâtre, + de 10 personnages

Lauréate du concours « De l’encre sur le feu » – Prix du jury et prix du public

En cours de création avec la MPAA

Des comédien·ne·s jouent des ouvrier·e·s qui jouent des comédien·ne·s. Une pièce s’écrit dans une usine de phosphore sur fond de résistance et de conflit social. Qui joue qui ? Le théâtre et le monde du travail peuvent-ils se nourrir l’un l’autre ?
La pièce raconte comment un ouvrier se bat pour que l’échange de savoir et de connaissances se renforce au sein de son usine menacée de fermeture…
Il s’adresse à un professeur de français et l’invite à écrire avec les ouvrier/es une pièce de théâtre qui s’inspire de leurs vies d’ouvriers et raconte leurs ressentis.

Extrait :

LE CHOEUR

Arrivant par le creux de la vallée, on l’aperçoit soudain, sur la gauche, juste après un effondrement de la montagne. On remarque aussitôt la flamme de la torchère ; les fumées sont poussées par le vent ; on perçoit une odeur pénétrante : ça pue. Comment peut-on vivre là ?! 

THIERRY

En face, un large bâtiment à deux étages, construit sans doute au XIXe siècle, gris : les bureaux, les vestiaires, le local du CE. Le regard glisse sur la façade, attiré de côté par la pente de la montagne. Accrochée là, zigzagant par les failles de la roche, une conduite d’eau. On se demande comment les hommes ont pu l’installer là, il y a plus de cent ans. Ça sent vraiment fort, ça prend à la gorge…

L’usine, c’est vrai, si on n’est pas obligé d’y travailler, on la fuit. 

Si on y travaille, on la défend.

Dans le même mouvement, sans rupture.

Une réception. Les locaux du CE. Une scène de fortune, un micro, des invités.

LA DIRECTRICE DU CUNI (au micro)

… C’est avec grande fierté que le CUNI, Centre Universitaire National de l’Image, l’EDARC, Effort Départemental Artistique pour le Renouveau Culturel, et la PIP, Protection Institutionnelle du Patrimoine, officialisent ce rapprochement entre le monde du théâtre et celui du travail. Une initiative…

Sur le côté, Raymond, et Thierry.

RAYMOND (Presque discrètement)

Putain de merde !

THIERRY 

Raymond ?

RAYMOND

Thierry ?

THIERRY 

Moi ? Mais c’est toi qui… Tu n’écoutais rien en fait !

RAYMOND 

Ah ! Oui, oui, si, non… Je… Je me disais : qu’est-ce que je fous là ?

THIERRY

Allez ! Commence pas ! Je te signale que si tout ça est en place, si les copains ont le sourire, c’est grâce à toi ! Je ne sais pas si ça suffira à faire bouger les choses, mais qui aurait dit… Bref, mets en veille ton cerveau d’anarchiste, fais semblant d’écouter le discours des huiles et attends sagement que le champagne coule à flot.

RAYMOND

Sûrement du mousseux ! Non, tu n’y es pas ! Il faut que je t’avoue un truc. Je me l’avoue, là, au moment où je te le dis. Je ne m’en rendais pas compte. Avec la lutte, le bazar à l’usine, la pièce de théâtre… Mais là ça me pète à la gueule, il faut que ça sorte, que j’en parle à quelqu’un…